Santé & Environnement

Comment bien choisir ses produits d’entretien à l’arrivée d’un enfant ?

L'arrivée d'un bébé est souvent l'occasion de faire attention à son environnement.

Si l’entretien de la maison vous pèse en général (69% des français considèrent que l’entretien de la maison est une corvée), depuis que vous enceinte, ou depuis que bébé est né, vous y voyez un véritable bénéfice « bien-être » du foyer. C’est ce que révèle la récente étude de l’institut des Mamans pour L’Arbre Vert. 
Désormais, dès qu’il s’agit des affaires du tout-petit, il y a une véritable dimension plaisir. L’arrivée de votre enfant change beaucoup de choses pour vous, vous êtes très vigilent(e) dès qu’il s’agit de son linge, des jouets, car vous savez qu’ils vont entrer en contact avec sa peau, sa bouche. 

- Vous voulez des produits plus sains, plus sûrs,  vous recherchez la sécurité plus que jamais. 
- Vous voulez des produits plus naturels, doux, pas agressifs,
- Et vous êtes en attente de marques de confiance.
 

Etape 1 : Un changement de comportement

Pour le linge, la vaisselle, vous avez tendance à vous tourner vers des produits plus respectueux de la peau, plus naturels et plus écologiques. 

Et pourtant, paradoxalement, vous utilisez des produits désinfectants, surtout la première année de bébé. 
Aujourd’hui, on sait que ces produits désinfectants sont agressifs, qu’ils créent un milieu aseptisé, qui empêche le tout petit de développer ses défenses immunitaires et qu’ils peuvent conduire à une sensibilisation de la peau. 
Même si la mention hypoallergénique a tendance à vous rassurer, n’oubliez pas qu’elle signifie que les produits ont été testés sur personnes volontaires adultes à peau normale, leur peau ne ressemble pas à celle de Bébé. Il est important de s’assurer que le produit a été testé sur peau sensible.

Etape 2 : Comment choisir les produits d’entretien ?

1. Evitez de manipuler des produits à base de javel, ou désinfectants, bébé s’immunise naturellement dans un milieu sain, non aseptisé.

2. Consultez les étiquettes ou les fiches de compositions des fabricants.

3. si les parabènes, souvent signalés comme perturbateurs endocriniens, ont disparu, ils ont souvent  été substitués par la MIT (méthylisothiazolinone), pour la conservation du produit. Or on s’alarme depuis quelques années d’une augmentation des personnes sensibilisées à ce type de substance.
Les substances allergisantes entrent aussi dans la composition des produits du quotidien, le plus souvent dans les parfums. La règlementation européenne en reconnait certaines 26 officiellement (et plus de 80 prochainement). Ils portent le nom de géraniol, limonène, ou encore linalol pour des odeurs de lavande ou de citron par exemple.  

4. En ce qui concerne la prévention de la santé de la peau, le label Allergènes contrôlés apporte des garanties vis-à-vis des personnes les plus sensibles, comme bébé. C’est le label créé par des médecins allergologues à destination des patients, l’ARCAA (Association de Recherche Clinique en Allergologie et Asthmologie). Il garantit que le produit ne contient aucune substance allergisante ou sensibilisante qui ne soit connue actuellement. 

Source : Etude réalisée en 2015 par l’Institut des mamans, spécialiste "Research & Insights" des familles, pour L’ARBRE VERT.

Noter ce cours

Ces cours peuvent vous intéresser
Il n’y a pas une peau mais des peaux de bébé
Oui à la propreté, non à l’excès
L’ostéopathie, une aide à l'accouchement