Nomade

Quel siège auto choisir pour mon bébé ?

Quel siège auto choisir pour mon bébé ? Le siège auto de votre bébé doit lui apporter confort et sécurité. Le capitaine Emmanuel Bécue, sapeur-pompier des Yvelines, vous explique comment bien le choisir ?

Bien choisir le siège auto qui accompagnera les voyages de votre enfant est essentiel. Pour être satisfait de votre achat, vous allez devoir réfléchir au siège qui correspond le mieux à votre mode de vie, et surtout vous pencher sur la sécurité et le confort qu’il offre à votre bébé et à vous même. Je vais commencer par un rappel des normes et des règles de sécurité, puis nous verrons quels sont les sièges qui peuvent être utilisés dès la naissance.

Où en est la réglementation ?

Il existe actuellement 2 normes pour les sièges-auto. La norme ECE R44/04 qui classe les sièges selon le poids des enfants et la norme R129 qui classe les sièges selon leur taille. Cette dernière est plus récente et plus exigeante. En ce qui concerne l’installation du siège, aujourd’hui c’est le système de fixation Isofix qui est recommandé. L’Isofix limite les risques de mauvaise installation, et évite les manipulations souvent pénibles pour attacher convenablement la ceinture de sécurité avant chaque trajet. Les fixations Isofix, sont des pinces qui viennent se clipser sur les anneaux métalliques  situés entre l’assise et le dossier des sièges de votre voiture. Ils divisent par 4 le risque de mauvaise installation. Depuis 2011, tous les véhicules neufs en sont équipés.

Les règles de sécurité

La tête de votre bébé est lourde et les muscles de son cou ne sont pas encore suffisamment développé ; les conséquences d’un éventuel impact pourraient être très graves, c’est pour cela qu’il est obligatoire de l’installer dos à la route jusqu’à 15 mois. Cela permet de réduire de plus de 90% les risques de lésion. Je vous recommande de conserver cette position aussi longtemps que possible.

Lorsque vous installez votre bébé dans son siège, enlevez lui systématiquement son manteau, même en hiver. Les manteaux empêchent de bien serrer le harnais et le jeu qui en résulte ne permet pas de maintenir l’enfant dans son siège en cas de collision. Favorisez un nid d’ange ou une couverture.

Je choisis une coque

Si la mobilité est prioritaire pour vous, la coque s’impose ! Vous pourrez ainsi passer votre bébé de la voiture au châssis de la poussette sans le réveiller.

La coque se fixe sur une base qui reste toujours dans la voiture, et son système de fixation Isofix vous garantit sa bonne installation. Vérifiez bien que les indicateurs soient au vert, pour vous assurez que le siège est bien accroché. La base possède une jambe de force qui s’appuie sur le plancher du véhicule, elle apporte davantage de stabilité à l’ensemble et réduit le mouvement de rotation en cas de collision. La coque s’installe dos à la route, et il est indispensable, si elle est positionnée à l’avant, que vous désactiviez l’airbag du siège.

Je choisis un siège évolutif

Si vous souhaitez que votre siège vous accompagne plusieurs années, je vous conseille de choisir un siège évolutif. Vous l’utiliserez dès la naissance et jusqu’aux 4 ans de l’enfant environ. Ainsi, vous pourrez garder votre enfant dos à la route le plus longtemps possible. Comme pour la coque, assurez vous de bien fixer votre siège.

Vérifiez que les indicateurs Isofix verts soient bien visibles et que la jambe de force soit bien positionnée. Réglez le repose-tête en fonction de la taille de votre enfant, attachez le harnais en le serrant bien, vous ne devez pas pouvoir pincer les sangles. Certains modèles pivotent pour faciliter l’installation de votre enfant.

Vous l’aurez compris il est indispensable de bien s’équiper pour garantir la sécurité de votre enfant. Si votre véhicule ne dispose pas du système Isofix, vous pourrez tout de même fixer votre siège grâce à la ceinture de sécurité.

Avant de vous quitter, je vous rappelle les critères essentiels à respecter pour rouler en toute tranquillité :

  • choisir un siège-auto de qualité adapté à vos besoins
  • l’installer dos à la route jusqu’à 15 mois au minimum
  • le fixer convenablement dans votre voiture
  • et surtout bien attacher votre enfant dedans

Bonne route !

 

 

Noter ce cours

Ces cours peuvent vous intéresser
Il n’y a pas une peau mais des peaux de bébé
L’ostéopathie, une aide à l'accouchement
3 points clés pour réserver sa place en crèche