Maternité

Les premières heures de bébé

Quand on est un parent débutant on se demande comment on peut faire pour bien accueillir son bébé car on a envie d’être des parents agréables.

Etape 1 : Qu’est-ce que représente la naissance ?

Pour mieux accompagner son enfant à la naissance, il faut réaliser ce que naitre représente pour lui : il va subir les contractions au même titre que sa maman mais lui sans en être soulagé d’aucune façon car cela n’est pas possible. Il va donc naitre éprouvé mais aussi dynamisé par ce qu’il a reçu d’adrénaline au moment des contractions.  

C’est cette adrénaline qui va lui permettre de faire face à cette épreuve de la naissance où il va devoir s’autonomiser c’est-à-dire devenir un individu qui respire, qui se réchauffe par lui-même, qui va digérer et qui va apprendre tout cela.

Heureusement, ce bébé tout neuf et qui nous parait très inexpérimenté, est doté de moyens naturels très performants. Un bébé peut aller chercher le sein de sa maman tout seul sans qu’on lui montre, il commence à respirer d’une façon magnifique, avec des poumons qui sont, juste avant la naissance, pleins de liquide. 
Le bébé est stimulé car il rencontre beaucoup de sensations désagréables autour de lui. 
Son environnement était très confortable dans le ventre de sa maman, où il était blotti à l’abri de la lumière, à l’abri du froid, caressé par le liquide amniotique, massé par les parois de l’utérus. 

Tout ceci  disparait d’un seul coup, il tombe dans un grand vide, où l’espace est illimité, où il ressent la nudité, il ressent le changement de température, où il est aveuglé par la lumière et sursaute à tous les sons. 
Tous les jeunes parents ont pu observer pendant les premiers jours  les sursauts que fait un bébé ne serait-ce qu’en bougeant un bras, tellement il rencontre autour de lui un environnement qui le surprend.

Etape 2 : Comment se comporter ?

Le bébé va s’adapter car il est extrêmement bien équipé pour s’adapter. Tous les bébés évoluent vers ce que nous connaissons comme mode de vie. 
Il a besoin d’être rassuré dans cette période de transitions : les premiers jours de la vie sont un vrai SAS de décompression entre deux mondes très différents. 
C’est là qu’interviennent les câlins des parents, qu’il y a besoin d’avoir vraiment bien près de lui, prêts à répondre en permanence à sa sollicitation. Un bébé qui pleure ne fais pas de caprice, il n’a aucune intention il est simplement vraiment inquiet, vraiment anxieux, voire angoissé. Ne jamais hésiter, dans les premiers temps de la vie, à prendre son bébé lorsqu’il pleure et se rendre compte que c’est magique.

Etape 3 : Dans les prochains jours qui suivent la naissance

Ne pas s’inquiéter s’il ne cherche pas à manger, un bébé doit préparer son tube digestif avant d’être capable de se nourrir. Cela prendra 2 ou 3 jours pendant lesquels il ne boira que peu. 
Le bébé va donc vivre sur ses réserves dans les premiers temps et dormir beaucoup. 
Et peu à peu se réveiller, réclamer, manger et digérer. Cela va lui provoquer des sensations bizarres dans son ventre, appelées des coliques qui le feront pleurer beaucoup plus fort à ce moment-là. Mais c’est un temps d’adaptation et cela devrait passer et s’améliorer. 
Un jeune parent doit donc se mettre au service de son bébé, et être compatissant lorsque celui-ci est malheureux. C’est comme cela qu’on pourra en faire un adulte rassuré, équilibré et éviter qu’il reste anxieux toute son existence. 

Noter ce cours

Ces cours peuvent vous intéresser
Il n’y a pas une peau mais des peaux de bébé
L’ostéopathie, une aide à l'accouchement
3 points clés pour réserver sa place en crèche