Hygiène et soin

Il n’y a pas une peau mais des peaux de bébé

La peau de votre bébé vous paraît belle et parfaite. Pourtant on sait aujourd’hui grâce aux nouvelles découvertes scientifiques que la peau de votre bébé recèle en fait une grande fragilité, qu’elle est immature, et différente de celle de l’adulte.

La barrière cutanée n’est pas pleinement constituée à la naissance, et n’atteint son premier stade de maturité que vers l’âge de 2 ans. Elle est encore incapable de maintenir un bon niveau d’hydratation, vital pour le bon fonctionnement des cellules de la peau. La peau du bébé est dotée à la naissance d’un capital en cellules souches, unique pour toute une vie. Ce précieux capital est extrêmement vulnérable entre 0 et 2 ans, période de construction de la barrière cutanée. Votre bébé est confronté chaque jour  aux agressions du quotidien (froid, vent, pollution, climatisation…). Et sa peau n’a pas toutes les cartes en main pour se défendre. Il est donc important de prendre l’habitude de protéger sa peau au quotidien, chaque matin, avec un soin hydratant formulé spécifiquement pour les bébés. Et pas seulement en hiver ! Un soin quotidien, c’est un accompagnement pour sa peau pour l’aider à bien se défendre et se protéger chaque jour. 
 

Etape 1 : Les types de peaux

Veillez à choisir son soin hydratant en fonction du type de peau de votre bébé :

- S’il a la peau souple et douce au toucher, votre bébé a probablement une peau normale.

- Si sa peau est rêche, ou pèle, ne serait-ce que de temps en temps, votre bébé a peut-être une peau sèche. Il est conseillé de la nourrir et la protéger avec des produits de soin spécifiquement formulés pour les peaux sèches, comme des produits à base de Cold Cream.

- Si votre bébé a la peau très sèche, présente régulièrement des plaques rouges qui engendrent des démangeaisons, il a probablement une peau atopique qui nécessite des soins spécifiques, comme 1 enfant sur 5 aujourd’hui. Votre bébé n’est pas encore né ? Si vous ou votre conjoint a ou a eu une peau atopique, sachez que votre bébé risque lui aussi d’en avoir une. Dans ce cas, il est recommandé d’appliquer dès la naissance des soins émollients spécifiquement destinés aux peaux atopiques, à titre de prévention.

Des études montrent en effet que le risque d’apparition de la dermatite atopique peut être diminué jusqu’à 50% grâce à l’application de soins émollients dès la naissance.

Etape 2 : Quelle texture choisir ?

On n’applique pas les mêmes produits sur le visage et sur le corps. Pour le visage, une texture crème sera plus adaptée (sauf en hiver, où il faut mettre le Cold Cream qui va résister au froid et au vent.) Pour le corps, un lait sera parfait pour une application rapide. Vous pouvez également tester une huile de massage, qui associera à la fois hydratation et moment privilégié de complicité avec votre bébé !

Etape 3 : Les bons moments pour appliquer le soin

Des études ont montré que l’idéal est juste après le bain de bébé, car il y a de l’eau qui est entré dans la peau et qu’elle est prête à recevoir une crème. Mais il n’y a pas de règle, c’est lorsque vous avez le plus de temps et lorsque votre bébé est plus relax et lorsque vous pouvez avoir un échange avec lui.  En cas de peau atopique, l’application d’un émollient au minimum 2 fois par jour est recommandée pour nourrir, apaiser la peau et améliorer le confort du bébé.

Noter ce cours

Ces cours peuvent vous intéresser
L’ostéopathie, une aide à l'accouchement
3 points clés pour réserver sa place en crèche
Les premières heures de bébé