Échographie

Quand faut-il effectuer des échographies en cours de grossesse ?

Durant la grossesse, environ 5 échographies seront programmées, mais seulement 3 sont prises en charge à 100 % par l’Assurance maladie. Voici les 3 échographies les plus importantes.

Etape 1 : La première échographie

La première échographie s’effectue à douze semaines d’aménorrhée, c’est à dire à la fin du premier trimestre. Cette échographie permet de compter les embryons, de confirmer la date de début de grossesse, de mesurer la taille de l’embryon, de prévoir une date d’accouchement. Mais aussi de confirmer la vitalité de l’embryon, c’est-à-dire si le cœur de l’embryon bat bien, et d’identifier d’éventuelles grosses malformations cérébrales, digestives qui ne seraient pas compatibles avec la suite de la grossesse. 

Etape 2 : La deuxième échographie

La deuxième échographie, effectuée au second trimestre, vers la 22e semaine d’aménorrhée, permet de vérifier la croissance du fœtus, de rechercher les éventuelles malformations plus difficiles à percevoir (cerveau, cœur, système digestif, reins). Mais également de s’attarder sur les membres et la tête du futur bébé. 

Etape 3 : La troisième échographie

La troisième échographie a lieu vers la 32e semaine d’aménorrhée. Elle complète l’examen du cœur et du cerveau. Elle permet d’analyser la croissance du fœtus, le positionnement du placenta, et d’établir un pronostic sur l’accouchement. C’est-à-dire si celui-ci va s’effectuer de manière habituelle, ou au contraire avec quelques difficultés qui pourront être ainsi anticipées. 

Petit conseil : la crème empêche les ultrasons de passer, pour une bonne perception de ceux-ci il est conseillé de ne pas en mettre sur le ventre durant les deux jours qui précèdent l’échographie.  

Noter ce cours

Ces cours peuvent vous intéresser
Il n’y a pas une peau mais des peaux de bébé
L’ostéopathie, une aide à l'accouchement
3 points clés pour réserver sa place en crèche